Avant toute démarche personnelle, il est indispensable de prendre rendez-vous avec votre conseiller Pôle Emploi, Cap Emploi ou Mission Locale afin de lui faire part de votre projet.

Le DIF portable remplacé par le CPF

Depuis le 1er janvier 2015, le DIF portable a été remplacé par le Compte Personnel de Formation.


Toutes les informations utiles sur le portail du CPF : www.moncompteformation.gouv.fr

Contrat de professionnalisation

Pour qui ?

Tout jeune de 16 à 25 ans, afin de compléter sa formation initiale, tout demandeur d’emploi de 26 ans et plus, et tout bénéficiaire du RSA, de l’AAH, de l’ASS ou d’un CUI.

Pour quoi ?

Acquisition en alternance entre entreprise et organisme de formation d’une formation adaptée aux métiers de l’entreprise. L’objet du contrat de professionnalisation est l’acquisition d’une qualification professionnelle enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), ou reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche, ou ouvrant droit à un Certificat de Qualification Professionnel (CQP).


Comment ?

  • Rémunération des 16-25 ans : Entre 16 et 20 ans : 55 à 65% du SMIC, entre 21 et 25 ans : 70 à 80% du SMIC.
  • Rémunération des 26 ans et plus : 85% du minimum conventionnel sans pouvoir être inférieur au SMIC.

Financement possible par les OPCA et Pôle Emploi.

Contrat de Sécurisation Professionnelle

Pour qui ?

Tout salarié licencié économique d’une entreprise de moins de 1 000 salariés ou en liquidation ou redressement judiciaire, ayant un an d’ancienneté, ou ayant moins d’un an d’ancienneté mais pouvant bénéficier de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE).

Pour quoi ?

Favoriser le reclassement des salariés licenciés économiques par la mise en place d’un parcours de retour à l’emploi après une rupture d’un commun accord du contrat de travail.

Comment ?

La durée du CSP est de 12 mois maximum.
Rémunération par Pôle Emploi (allocation spécifique de sécurisation égale à 80% du salaire journalier de référence).
Financement possible par les OPCA, le FPSPP, la Région. L’employeur verse à Pôle Emploi une somme égale au solde des droits acquis au titre du DIF + l’indemnité compensatrice de préavis dans la limite de 3 mois de salaire.

Aide Individuelle à la Formation

Pour qui ?

Tout demandeur d’emploi inscrit (RAC, régime de solidarité, non indemnisé), et tout bénéficiaire d’un CSP.

Pour quoi ?

Complément financier pour suivre une formation, l’AIF contribue aux frais pédagogiques de formation pour des projets validés par Pôle Emploi.
Elle vient compléter les aides équivalentes des Conseils Régionaux, des OPCA et toute collectivité publique.

Comment ?

Le demandeur d’emploi a le statut de stagiaire de la formation professionnelle et bénéficie donc d’une protection contre le risque « accident du travail et maladie professionnelle ».
L’aide est versée directement à l’organisme de formation.
Le demandeur d’emploi peut percevoir une Rémunération de Formation Pôle Emploi (RFPE) s’il n’est pas déjà indemnisé par l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), l’Allocation Spécifique de Reclassement (ASR), l’Allocation de Transition Professionnelle (ATP), ou l’Allocation de Sécurisation Professionnelle (ASP).

Aide Individuelle à la Formation pour les travailleurs en situation de handicap

Pour qui ?

Tout demandeur d’emploi reconnu travailleur handicapé et pouvant travailler en milieu ordinaire.

Pour quoi ?

Complément financier pour suivre une formation courte (inférieure à 210 heures) ou une formation professionnalisante (jusqu’à 600 heures) pour former aux métiers qui recrutent.

Comment ?

L’aide doit être prescrite par le conseiller Cap Emploi, Pôle Emploi ou Mission Locale.

Accueil et formalités administratives

Logo sans vague petite taille

122 Rue des Montapins
58000 NEVERS 
03 86 21 40 22
Fax : 03 86 57 65 11

Pour nous contacter : contact@efcaser.org