BAFM – L’examen

//BAFM – L’examen
BAFM – L’examen2018-09-12T20:54:42+00:00

Épreuves écrites d’admissibilité

  • RÉGLEMENTATION DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE

    • Durée de l’épreuve : 2 heures 30, coefficient 3.
    • But de l’épreuve : Apprécier si le candidat maîtrise les contenus réglementaires relatifs à la circulation routière et sait les argumenter.
    • Forme de l’épreuve : Le candidat dispose de deux heures trente pour traiter le sujet élaboré par le ministère chargé de la sécurité routière.

    Pour cette épreuve, le candidat est autorisé à utiliser le code de la route (toutes éditions confondues).

  • PSYCHOLOGIE ET PÉDAGOGIE

    • Durée de l’épreuve : 2 heures, coefficient 2.
    • But de l’épreuve : Vérifier si le candidat maîtrise les éléments de psychologie et de pédagogie prévus dans le programme (annexe de l’arrêté du 23 août 1971 modifié) et sait les argumenter.
    • Forme de l’épreuve : Le candidat dispose de deux heures pour traiter le sujet.

    Aucun document n’est autorisé pour cette épreuve.

  • DROIT CIVIL, PÉNAL ET ADMINISTRATIF / LÉGISLATION DES ASSURANCES ET DU TRAVAIL

    • Durée de l’épreuve : 1 heure 30, coefficient 1.
    • But de l’épreuve : Apprécier si le candidat maîtrise les notions juridiques inscrites dans le programme d’examen de l’épreuve et sait mener à bien une réflexion argumentée.
    • Forme de l’épreuve : Le candidat dispose d’une heure trente pour traiter quatre questions portant sur le programme. Pour chaque question, le candidat établit ses réponses en une quinzaine de lignes.

    Aucun document n’est autorisé pour cette épreuve.

Épreuves orales et pratiques d’admission

  • CRITIQUE D’UNE LEÇON DE CONDUITE

    • Durée de l’épreuve : 1 heure (15 minutes d’entretien en face à face avec l’enseignant après 30 minutes d’observation et 15 minutes
      de préparation).
    • Coefficient : 3.
    • But de l’épreuve : A partir de l’observation d’une séquence de formation pratique, apprécier l’aptitude du candidat à établir une relation constructive avec un enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière en lui apportant des contenus pédagogiques adaptés au(x) point(s) de travail proposé(s) et transférables par rapport à la leçon observée et à l’élève conducteur.
    • Forme de l’épreuve : Le candidat assiste à une séquence de formation pratique dispensée par un enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière à un élève conducteur pendant 30 minutes.
  • LEÇON D’ENSEIGNEMENT THÉORIQUE

    • Durée de l’épreuve : 1 heure (30 minutes de face à face avec un auditoire après 30 minutes de préparation).
    • Coefficient : 2.
    • But de l’épreuve : Apprécier les qualités pédagogiques du candidat qui doit expliciter à un auditoire composé d’élèves enseignants de la conduite et de la sécurité routière ce qu’il conviendrait de faire pour dispenser un cours sur un thème précis.
    • Forme de l’épreuve : Le candidat tire au sort deux sujets parmi la banque de sujets élaborée par le ministère chargé de la sécurité routière, en choisit un et le prépare pendant 30 minutes. Il développe ensuite pendant 30 minutes un cours devant un auditoire composé, sauf cas de force majeure, de quatre élèves en formation TPECSR.
  • INTERROGATION SUR LE VÉHICULE AUTOMOBILE

    • Durée de l’épreuve : 40 minutes (20 minutes d’interrogation après 20 minutes de préparation).
    • Coefficient : 1.
    • But de l’épreuve : Évaluer les connaissances du candidat en matière de technologie automobile.
    • Forme de l’épreuve : Le candidat tire au sort deux sujets parmi la banque de sujets élaborée par le ministère chargé de la sécurité routière, en choisit un et le prépare pendant 20 minutes. Il expose ensuite aux examinateurs ses connaissances sur le sujet et répond à leurs questions pendant 20 minutes.Aucun document n’est autorisé pour cette épreuve.
Ce site utilise des cookies et des services tiers Politque de confidentialité J'accepte